Budget
€ min à € max
Surface
m² min à m² max
Pièces
 
Projet53 Immobilier
133 Route de Maromme
76130 Mont-Saint-Aignan


06 70 06 31 01

UNE HISTOIRE INCROYABLE MAIS VRAIE QUI DONNE TOUT SON SENS À L'INDÉPENDANCE

il y a des histoires qui sont incroyables mais vraies. Je vais vous en raconter une qui fait toute ma fierté et qui m'étonne encore chaque jour. Et si l'on parlait une nouvelle fois d'immobilier. Mais d'un immobilier neuf où les promoteurs, les ouvriers, les architectes ne sont autres que mon papa et mon frère.

Notre famille est encrée entre le Pays de Caux et le Pays de Bray. Lorsque le Bocage rencontre les hautes Falaises. Mais nôtre camps de base c'est Dieppe, cette station balnéaire qui a beaucoup évolué.

Un projet  immobilier un peu fou, acheter un terrain à bâtir et construire une maison dessus. Jusqu'à la rien d'extraordinaire, me direz vous. Sauf que les deux protagonistes de cette aventure insolite ne connaissent rien dans la construction. Mon papa a certes rénové sa maison à Dieppe mais il y a bien des postes où des professionnels du dimanche sont intervenus,  un vrai système D.

Le choix du terrain s'est porté sur une parcelle de 2500m à Sainte Marguerite sur Mer en proximité immédiate de la mer, un terrain qui sera battu par les vents des tempêtes hivernales. Un vraie belle opportunité à 5 minutes de la plage à pied, en proximité du phare d'Ailly, de Varengeville sur Mer, cette commune si chère à notre coeur, son cimetière marin où est enterré le peintre Georges Braque, son église avec des vitraux de Ubac et l'Arbre de Jessé signé Braque. 

Un beau terrain plat au centre du Bourg. Terrain non viabilisé, pas d'eau , pas d'électricité. Il faudra créer les réseaux. Le projet devient hallucinant lorsque décision est prise de construire à l'ancienne sans groupe électrogène, sans engin, sans aide extérieure. Les seuls outils, une pelle, un marteau, une scie, des clous, un niveau, une truelle.....Pas de véhicule dédié pour transporter les matériaux si ce n'est la vieille Clio familiale. Deux personnes pas plus, mon papa et mon frère. Mon papa venait juste de rentrer en retraite, beau cadeau pour l'occuper.

Première étape, le terrassement à la pelle. C'est là qu'on appréhende la folie du projet. Il aurait été si simple de louer un engin qui en trois jours aurait réglé le problème. Mais non lorsque l'entêtement, la radinerie et le manque de moyens s'y mettent... Trois mois de terrassement avec au préalable les plans réalisés par mon papa. Avec technique de nivellement. Tout se fera à la sueur du poignet. Mais quelle énergie, l'énergie des débuts de tous projets. Un vrai nouveau métier où les pauses sont peu nombreuses et où la journée se termine lorsque le soleil se couche. Et toute cette terre qu'il faut charrier à la brouette. Un terrain que l'on croit plat en fait ne l'est jamais.

Ensuite on attaque les fondations, nécessité de faire du béton et d'acheter des parpaings. Le travail de force commence. Trop simple de faire le béton avec un engin, non à la pelle à même le sol. Imaginez la logistique pour réaliser ce tour de force. Sable, truelles, eau, parpaings, niveaux, pelles... pour une longère de 20m de long et de 4,5 m de large.

Cette maison sera en bois avec une toiture en tuiles. Au départ, tout semble aller très vite. Ce que l'on appelle le gros oeuvre, la maison s'élève vite. Cette assemblage en bois est un bel ouvrage. Sous bassement en parpaing sur lequel on vient poser un plancher sur lequel viendra s'édifier une structure  bois.

La maison comme un vaste Légo en bois avec à la maitrise d'oeuvre mon papa. Très vite les quatre pans verticaux sont montés. La nouvelle étape le plancher de l'étage. Déjà une année de travail dans le froid, sous la pluie, dans le vent, dans la chaleur, sous la pluie, tous les jours de la semaine sans exception. Leur petite entreprise ne connait pas la crise. 

Travailler en famille n'est pas si simple qu'on pourrait l'imaginer. Mon papa a l'habitude de poser la problématique et d'analyser la situation, établir un plan d'action puis agir, il était ingénieur dans l'automobile. Mon frère, lui est plus instinctif, il est artiste peintre et moins dans la réflexion, beaucoup plus fougueux. Ils n'ont pas non plus le même âge.

Deuxième étage, charpente puis pose des tuiles. Au bout de deux années la maison est dite hors eau, hors air. Ils vont attaquer l'intérieur et devenir électriciens, plaquistes, cuisinistes, plombiers, peintres après avoir été; maçons, charpentiers... C'est à partir de ce moment que leur motivation sera mise à rude épreuve. L'avancement des travaux à ce moment n'est plus aussi visible, on est pas encore dans les finitions, mais on rentre sur des choses plus techniques.

Avant de rentrer en action, mon papa va acheter des livres et lire, prendre des notes, il n'a pas d'ordinateur, à l'ancienne. Il découvre de nouveaux métiers. La pression est sur ses épaules. Si ce qu'il entreprend ne fonctionne pas, il en portera la responsabilité. Mon frère bien que petite main dans ce temps de la construction est on ne peut plus exigeant, un comble.. Donc il prendra son temps, travaillant toujours comme un força.

La maison sera terminée par la pose du bardage extérieur. La construction aura duré cinq ans. Cinq longues années d'un travail harassant ou l'activité physique et intellectuelle est intense.

Quel magnifique exemple de courage, de remise en question, de volonté d'apprendre, d'organisation, d'esprit d'équipe. Le travail a été fait comme l'on dit, aucune mauvaise surprise, dix ans après, du vrai travail de pro.

Choisir vos préférences en matière de cookies
Lorsque vous visitez notre site internet, nous utilisons des cookies et des technologies similaires nous permettant d'améliorer nos services. Puisque nous respectons votre vie privée, sur cette page vous retrouverez les détails du traitement que nous et nos partenaires effectuons avec vos données personnelles. Sous chaque rubrique se situe une explication détaillée des finalités du traitement et la liste de nos partenaires. Vous pouvez revenir sur vos choix à n'importe quel moment via le bouton "Gérer les cookies" disponible en bas de notre site internet. Merci de noter que vous ne pouvez pas refuser les cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site.
Tout accepter
Valider mes choix
Le respect de votre vie privée est une priorité pour nous
Nous utilisons des cookies afin de vous offrir une expérience optimale et une communication pertinente sur notre site. Grace à ces technologies, nous pouvons vous proposer du contenu en rapport avec vos centres d'intérêt. Ils nous permettent également d'améliorer la qualité de nos services et la convivialité de notre site internet. Nous utiliserons uniquement les données personnelles pour lesquelles vous avez donné votre accord. Vous pouvez les modifier à n'importe quel moment via la rubrique "Gérer les cookies" en bas de notre site, à l'exception des cookies essentiels à son fonctionnement. Pour plus d'informations sur vos données personnelles, veuillez consulter notre politique de confidentialité.
Tout accepter
Personnaliser